Le chauffe-eau solaire, prix et gains possibles

Le chauffe-eau solaire, prix et gains possibles

Le chauffe-eau solaire, prix et gains possibles 1

Le chauffe-eau solaire a le vent en poupe en ce moment. Il séduit de plus en plus de foyers, car il permet d’alimenter un logement en eau chaude sanitaire à moindre coût. Mis à part cela, il s’agit aussi d’un dispositif hautement écologique qui exploite une ressource naturelle inépuisable. Il réduit les émissions de CO2 et il répond aussi aux exigences de qualité.
Découvrez dans ce post le prix et les économies réalisables grâce à l’utilisation de chauffe-eau solaire !

Un investissement non-négligeable

On ne peut pas nier le fait que le chauffe-eau solaire représente un investissement. Il exige des coûts d’achats et des coûts d’installations importants, c’est ce qui démotive souvent les gens. Le prix d’un chauffe-eau solaire de 3 à 5 m², destiné à une famille de 3 à 4 personnes, par exemple, peut aller jusqu’à 7 000 euros.
Mais il peut être réduit grâce au crédit d’impôt Transition Energétique et aux différentes aides à l’investissement telles que la prime Quelle Energie, le coup de pouce de l’Anah et l’éco-prêt à taux zéro.

Des économies sur les factures

Ce qui est intéressant avec le chauffe-eau solaire, c’est le fait qu’il vous permet de faire des économies sur vos factures. Il utilise, en effet, l’énergie gratuite du soleil pour produire de l’eau chaude et il peut couvrir jusqu’à 75% de vos besoins en eau chaude.
Vous pouvez recourir aux aides du service gratuit Quelle Energie pour simuler l’installation d’un chauffe-eau chez vous et pour connaître de manière précise les économies réalisables sur vos factures annuelles d’eau chaude avant de vous lancer dans le projet.

Un équipement amorti en quelques années

Outre les économies sur vos factures, le chauffe-eau solaire constitue aussi un équipement amorti en quelques années. Non seulement l’investissement initial peut être réduit par de nombreuses aides, mais la rentabilité commence à devenir intéressante au bout de quelques années.
À titre d’illustration, si vous devez prévoir un investissement initial total de 5 000 euros par exemple, dont un coût de matériel de 3 900 euros et un coût de main d’œuvre de 1 100 euros. Vous pouvez bénéficier d’une aide totale de 1 652 euros, soit un crédit d’impôt de 1 434 euros et une prime CEE de 218 euros. Ce qui signifie donc que votre investissement réel est de 3 348 euros. Ensuite, la présence de ce dispositif chez vous va permettre de réduire le coût de votre facture par mois du chauffage de l’eau. Ce qui va amortir petit à petit son coût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *