Balade à faire : les Gorges d’Héric

Balade à faire : les Gorges d’Héric

Balade à faire : les Gorges d’Héric 1

Vous êtes passionné de randonnée et de baignade ? Laissez-vous tenter par une petite escapade rafraîchissante dans les magnifiques Gorges d’Héric. Ce site emblématique se trouve dans le Massif du Caroux, au cœur du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, et il héberge une montagne à partir duquel s’écoule une belle cascade.
Les Gorges d’Héric proposent aussi des paysages à couper le souffle et elles font partie des plus belles gorges de la France avec leur structure taillée dans une roche métamorphique appelée le « gneiss ».

Comment aller dans les Gorges d’Héric ?

Pour accéder aux Gorges d’Héric, il faut passer par le petit village de Mons-la-Trivalle. Ce dernier se trouve à 1 h 30 de Montpellier et à 1 h de Béziers et il est parfait pour les amoureux de la nature et pour ceux qui souhaitent profiter d’une vue panoramique, vu que ses aiguilles culminent à près de 1 100 mètres d’altitude. Une fois arrivé à Héric, il faut parcourir 5 km et 315 mètres de dénivelé pendant environ 2 h.
Cette petite promenade convient parfaitement aux enfants. De plus, les voies sont accessibles aux poussettes et aux personnes en fauteuil. La nature sauvage et préservée des Gorges d’Héric se dévoilent dès le premier virage. Et le plus impressionnant, c’est l’eau turquoise qui a su modeler au fil des siècles un fond de vallée à l’allure de canyon avec des marmites de géant, des vasques, des cascades, des piscines naturelles et des chaos rocheux.

Quid du village d’Héric ?

Il est impossible de partir dans les Gorges d’Héric sans visiter le hameau d’Héric. Ce petit village pittoresque offre une atmosphère hors du temps.
Il est vraiment propice à la contemplation avec ses petites maisons en pierre, ses toitures couvertes de lauzes très typiques de l’architecture du Haut-Languedoc et ses ruelles étroites. Sans parler de son emplacement à flanc de montagne qui lui confère une allure digne d’une carte postale. Il est possible de savourer plus longtemps ce milieu en faisant une halte grâce au chambre d’hôte et autre gîtes qui accueillent les voyageurs en quête d’authenticité.

Les Gorges d’Héric et ses mouflons

Puisque la vallée d’Héric est aussi reconnue comme étant un réservoir de biodiversité et un site d’accueil ou de repos pour les espèces migratrices ou hivernales, il est très probable que vous croisiez lors de votre balade des mouflons de Corse.
Ces animaux ont été introduits dans le massif du Caroux en 1956 et ils se sont bien acclimatés dans la zone de moyenne montagne méridionale. Ils sont actuellement au nombre de 2 000 individus dans la vallée d’Héric et ils vont souvent en groupe de 5 à 15. Alors quoi de mieux que d’admirer cette faune sauvage dans son milieu naturel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *